Accueil M'écrire
Instruments

 

 

Les instruments à vent

Placés derrière les cordes, les musiciens utilisent une variété d'instruments (en bois et en métal) dont ils jouent en soufflant. Ces instruments à vent sont répartis en deux groupes, les bois et les cuivres.

Schématiquement, l'instrument à vent est un tube. On souffle à l'une de ses extrémités et le son sort à l'autre. Le son initial est indéterminé, désagréable, mais celui émis par la colonne peut être un enchantement. Le son est produit par la vibration régulière de l'air qu'il contient, et la manière de provoquer la mise en résonance de l'air varie selon le genre d'instrument.

Les bois

Le registre des sons des bois varie de l'aigu du piccolo jusqu'au grondement grave du contrebasson. Ils peuvent être lyriques, apaisants ou menaçants, et le talent d'un compositeur dépend, en grande partie, de son habileté à traiter le groupe des bois.

flute.jpg hautbois.jpg clarin.jpg basson.jpg

joubois.jpg

Les instruments les plus importants de la section des bois sont les flûtes, les hautbois, les clarinettes et les bassons (on peut aussi y ajouter le piccolo, le cor anglais, la clarinette basse, le saxophone et le contrebasson).

instbou.jpg

La flûte est un instrument à bouche. La colonne d'air est mise en vibration en soufflant sur l'extrémité du tube (flûte de pan) ou sur une ouverture en biseau (flûte à bec, flûte traversière). Le hautbois, la clarinette et le basson sont des instruments à anche.

Le son d'une anche simple est obtenu ici en soufflant sur une fine languette de roseau. Le son est créé comme lorsqu'un enfant souffle sur une herbe plate tendue entre les pouces. La clarinette est munie d'une anche simple.

Une anche double est faite de deux lames parallèles fixées à l'instrument, qui vibrent l'une contre l'autre quand on souffle sur leur extrémité. Les hautbois et les bassons sont munis d'une anche double.

Les cuivres

Les cuivres sont la gloire de l'orchestre. Les instruments sont splendides à voir : les pavillons luisants des trombones prêts à cracher leur son au public ; l'arabesque gracieuse des cors dont le reflet moelleux correspond à leurs notes douces ; les trompettes étincelantes, compactes et efficaces, évoquant timidement leur origine militaire ; le tuba trapu dans toute sa splendeur.

cor.jpg tromp.jpg
tromb.jpg tuba.jpg

joucui.jpg

La section des cuivres comprend les cors, les trompettes, les trombones et le tuba.

embouch.jpg

Le son d'un cuivre est produit par les lèvres de l'instrumentiste qui vibrent sur l'embouchure afin que l'air vibre dans le tube.

 

© kangoo's 1996 - 20013 - Crédits